Les Hôtels du Groupe B Signature

Écrit l'histoire sur les Champs-Élysées depuis 1880

HDS E4 (1)
tel 33 (0)1 53 23 75 75
Arrivée
Départ
layout.resa.rooms / layout.resa.adults / layout.resa.children
layout.resa.rooms
layout.resa.adults
layout.resa.children
  • layout.resa.rooms
  • layout.resa.adults
  • layout.resa.children
layout.resa.rooms
layout.resa.adults
layout.resa.children
en réservant directement sur notre site, bénéficiez des avantages suivants :
1. petit-déjeuner offert 2. cadeau de bienvenue 3. wifi haut débit 4. arrivée anticipée* 5. départ tardif*
Faire défiler
Bienvenue dans votre résidence Parisienne.


Au début du XX° siècle, l'hôtel de Sers devient un établissement de soins. Dans le style architectural des années trente, le bâtiment est surélevé sur quatre étages, s'adjoint un bâtiment de six étages sur la cour et redistribue ses espaces intérieurs en dotant notamment chaque chambre d'un cabinet de toilette.
 

Cet aménagement conduit l'hôtel de Sers à devenir en 1935 un hôtel de voyageur. Depuis il n'a cessé d'accueillir ceux qui parcourent le monde. Réaménagé et restauré, il retrouve aujourd'hui sa vocation originelle : celle d'une résidence au luxe discret, confortable et chaleureux, dans une capitale toujours plus séduisante.


L'Hôtel de Sers a adopté en 2015 un nouveau look grâce à l'architecte Thomas Vidalenc, qui a également réalisé la dernière rénovation majeure du bâtiment en 2002.

Retour sur l'histoire de l'Hôtel de Sers
1880: Naissance d'une icône


Le Marquis de Sers confie la réalisation à l'architecte Jules Pellechet qui conçoit un bâtiment de quatre étages, à la façade classique, scandée par de nombreuses fenêtres. A l'intérieur, les espaces sont organisés de façon très fonctionnelle :

- une entrée pour les voitures à cheval sur laquelle donne directement l'escalier monumental

- une cour intérieure qui conduit aux écuries et un rez-de-chaussée réservé aux pièces de service

- le premier étage est divisé en antichambre, salon et salle à manger tandis que les étages supérieurs sont réservés aux chambres à coucher puis aux chambres des domestiques.
 

- Le deuxième étage comprend les chambres à coucher des propriétaires des lieux; le dernier étage, enfin, est le domaine des domestiques. Au fil du temps, plusieurs changements seront apportés à la demeure originelle, avec une surélévation et la juxtaposition d’une autre construction.
2004: Restauration


Une nouvelle rénovation donne la priorité, non plus au caractère historique du bâtiment, mais à l’éclectisme. L’espace et la luminosité des 45 chambres et des 7 suites sont mis en valeur, exprimant un luxe discret au travers d’une nouvelle décoration design et contemporaine. depuis, l’Hôtel de Sers fait revivre l’atmosphère originelle de cet ancien hôtel particulier et accueille ses hôtes dans une ambiance luxueuse et chaleureuse fidèle à l’esprit du Marquis de Sers.

On pénètre dans L’Hôtel de Sers par une grande galerie de 22mètres de long reliant les différents univers de l’hôtel : l’espace d’accueil sobre et discret, l’escalier monumental desservant l’ancien “étage noble” de l’hôtel particulier du marquis, ainsi que le salon dans tout son volume.

Depuis, l'Hôtel de Sers redonne vie à l'atmosphère initiale de cette ancienne résidence privée et accueille ses hôtes dans atmosphère et élégante chère au Marquis de Sers.

2015: Rénovations des espaces publics


La bibliothèque prend une nouvelle dimension, agrandie et avantageusement éclairée, renforçant le lien avec l’espace lounge. celui-ci est chaleureux, dominé par le bleu et le brun, avec un design contemporain éclectique, comme dans un appartement privé.

La configuration du bar est modifiée pour un espace propice au calme et à la confidentialité, dans des tonalités chaleureuses de brun, avec de larges canapés en tissu effet métal de chez Lelièvre. 

Couverte d’une verrière modulable, la terrasse du restaurant est désormais accessible été comme hiver, pour des déjeuners et des dîners sous le ciel de Paris. Deux alcôves ont été créées, agrandissant ainsi l’espace et offrant la possibilité de plus d’intimité, un peu en retrait.

Restons connectés
Retour haut de page